Les candidat-e-s sont les membres actifs du réseau. Ils/elles portent ses idées. Cela étant, le réseau ConscienceS-citoyenneS ne soutient pas des individus, mais des idées.

C’est un point important à souligner, car ça change tout. Nos candidat-e-s ne cherchent pas le pouvoir ni la représentativité narcissique, puisqu’ils/elles luttent, au niveau de la gouvernance, pour l’instauration du tirage au sort.

Toute la question reste de savoir comment nos candidat-e-s, une fois élu-e-s, porteront le changement radical qu’impliquent nos 4 piliers ? Autrement dit, nous retombons toujours à cette question de base : comment changer le monde, sans prendre le pouvoir ? Surtout qu’il faut le dire, ce que propose le réseau n’est pas un changement par-ci par-là ; il s’agit – ne le cachons surtout pas – de changer la totalité, c’est-à-dire de remettre en question notre paradigme social en faveur, notamment, du progrès et de la compétitivité.

Nos candidat-e-s sont :

Luca Bagiella