LUCA BAGIELLA est né en 1983 à Lausanne (Suisse). Après une scolarité singulière, il fait un apprentissage, puis entre aux Beaux-Arts de Genève. En 2008, il part en échange universitaire à New York et c’est là-bas qu’il prend conscience de la signification de son existence, ce qui le pousse à écrire la première des trois lettres à M. Obama, alors juste élu président des Etats-Unis. Dans la même période, il développe son concept de narcissisme-critique. Un concept qui fait référence à une prise de conscience critique vis-à-vis de « ce que je suis pour moi-même et pour les autres ». Alors que nous pensons communément que le « Je » est une propriété nous appartenant en particulier, il essaie de nous montrer qu’au contraire le « Je » – que nous utilisons constamment pour nous référer à nous-mêmes, à nos idées, à nos créations – se construit sur la base d’un modèle de références qui est situé à l’intérieur d’un contexte et d’une histoire spécifique. Un contexte et une histoire que l’on ne peut négliger si on cherche véritablement à savoir qui nous sommes…

Actuellement doctorant à l’Université de Lausanne à la suite d’un Master en “Philosophie et critiques contemporaines de la culture” à l’Université de Paris VIII, il a co-fondé et est le coordinateur du réseau conscienceS-citoyenneS.


Ouvrage :


Articles :


Trois lettres à Obama :


Vidéos :


Radio :


Site personnel (art) :