Voeux 2021

Indubitablement, l’histoire se souviendra de 2020 comme l’année du coronavirus. Mais 2020 pourrait également être l’aube d’un réveil collectif. Cette lueur – qu’on invite par nos vœux – ne saura trouver sa source que lorsque « Je » se transformera en « Nous » et que ce « Nous » prendra conscience de son pouvoir sur l’histoire. Cela nécessite, toutefois, que nous trouvions la force pour contrer ce fatalisme qui voudrait qu’il n’y ait plus rien à faire ; que tout effort est vain. Cette énergie, nous pouvons la trouver dans ce qui est, aujourd’hui, l’histoire de notre mouvement.

Le réseau consciences-citoYennes est né le 14 septembre 2010. Cette année-là, le réseau avait pour nom :  « Bouleuterion ». C’était un blog, sur Wikidot, qui avait pour but de centraliser nos réflexions citoyennes. Son contenu ne possédait aucune structure. Comme un fœtus se développant dans le ventre de sa mère, notre réflexion a mûri et pris forme. En 2016, son coordinateur, Luca Bagiella, a écrit Narcissisme-Critique, un essai sur l’individualisme. Puis, en 2020, le blog qui avait, depuis longtemps, adopté le nom qu’on lui connait aujourd’hui, est devenu un site. Sur ce, un programme politique a vu le jour. Parallèlement, en novembre dernier, des statuts ont été signés. De réseau informel qu’il était, il est devenu association puis parti politique. Dernièrement, une vidéo est sortie et notre réseau est entré sur les réseaux sociaux. Hier, une nouvelle page a vu le jour : A propos de citoyenneté.

En 2021, le réseau consciences-citoYennes entrera, officiellement, dans « la cour des grands » puisqu’il sera représenté dans des élections. Les flyers ont déjà été imprimés et, prochainement, des affiches seront exposées dans les rues de Pully. Par ce message sous forme de premier bilan d’activité, nous t’adressons nos remerciements et espérons que tu trouveras, toi aussi, une place dans cette histoire.