Communication du 26.04.2020

Chères, chers,

Nous espérons que vous vous portez bien en ces temps… Dernièrement, vous serez content-e-s d’entendre que notre réseau a gagné en importance avec de nouveaux membres. Bienvenue à eux !

Cela nous conduit à élever notre niveau d’exigence vis-à-vis du réseau. En ce sens, nous vous communiquons que les élections communales auront lieu, dans le canton de Vaud, en mars 2021. Dans cette perspective, notre réseau est, actuellement, en train de rédiger un programme, des statuts et d’affiner sa ligne politique et son esthétique. Le but est de pouvoir proposer une ou des candidatures sous notre bannière.

Répondez à ce courriel, si vous souhaitez participer à la rédaction de notre programme politique ou si vous souhaitez vous porter candidat-e. Nos candidat-e-s sont indépendant-e-s, car nous ne sommes pas encore un parti politique selon l’art. 52 et 60 à 79 du Code civil suisse.

Bref, voilà, en un clin d’œil, les grandes lignes de notre programme :

Ces prochains mois, nous allons nous concentrer à son amélioration.  Envoyez-nous vos idées et remarques.

Nous avons créé une nouvelle page dédiée à la crise du Coronavirus. Nous y avons rassemblé les meilleurs liens à notre connaissance à ce sujet. Parmi ces liens, l’article rédigé par Luca V. Bagiella. Cet article a également été publié dans le Courrier. Un deuxième article du coordinateur du réseau vient d’être envoyé aux rédactions de plusieurs journaux et revues.

Nous procéderons également à des affiliations politiques, notamment, nous contacterons le parti Politique Intégrale.

Nous vous remercions pour votre attention et vous adressons nos salutations citoYennes,

Communication du 14.03.2020

Chères, chers,

En toute décence et par respect à ceux qui ne vont pas survivre à la crise que nous vivons et à ceux qui vivront le deuil ou l’urgence ; aujourd’hui, nous ne pouvons pas nous réjouir des perspectives révolutionnaires des temps qui courent. Cela étant, ces perspectives, il nous faut les avoir à l’esprit. En effet, cette crise sans précédent dans le monde contemporain, peut constituer l’impact qui nous manque et que nous recherchons depuis si longtemps. Cet impact, cette porte de sortie, c’est le retour à l’essentiel, aux biens primaires, le retour à l’organisation citoyenne. Du rapport au monde abstrait, nous allons certainement passer, gentiment et bon gré mal gré, au rapport local et vrai entre citoYen-ne-s vivant-e-s.

L’absence d’aliments dans les rayons et la nécessité d’une simplicité peuvent conduire le/la citoYen-ne-s d’aujourd’hui à expérimenter un autre mode de vie. Ce mode de vie non aliéné, complètement opposé à ce que propose le modèle économique actuel, risque de le détruire.

De son côté, soYons-en sûrs, la nature ne s’est jamais aussi bien portée que depuis une semaine. La crise risque de s’aggraver et, en cette date, comme pour ce qui s’est passé le 11.09.2001, il est trop tôt pour juger des causes de cette maladie planétaire. Ce qui est sûr, c’est que notre réseau en faveur d’une transition citoYenne suit de près l’évolution de la maladie étatique ; il nous faut être prêts à prendre le pouvoir dès que celui-ci sera à terre. Mais, nous ne sommes pas les seuls et de la dictature de la marchandise, on pourrait très bien passer à un modèle bien pire. Pour cela, il nous faut rester en alerte par rapport à ce qui se passe, politiquement, sur l’arrière-scène. Cela a, peut-être, été calculé d’avance ?

Par ailleurs, restons en forme tout en soutenant les personnes les plus fragiles. Maintenant, s’il nous faut vraiment mourir, essaYons de mourir pour la bonne cause. Cette bonne cause, il nous faut la chercher directement, en nous laissant guider par les valeurs de la justice sociale, de l’éthique et de l’entraide.

En conclusion à ce message, nous voulons mettre en exergue que, selon nous, la pandémie que nous traversons est le résultat du modèle économique actuel. Tout comme d’autres événements, nous pensons ici notamment à la crise des gilets jaunes, le coronavirus est un des signes de la fin d’un règne :

Le règne de l’arrogance !

P.S. Comme vous le constatez, nous avons redéfini l’esthétique du réseau, notamment notre logo. Nous mettons l’accent sur la lettre Y dont le gros tiret noir représente la voie majoritaire dirigée à droite et l’alternative représentée par le tiret violet de l’Y qui pousse à gauche. Notre slogan politique pourrait être « Une autre voie est possible »

Nous vous remercions pour votre attention et vous adressons nos salutations citoYennes,

Communication du 20.02.2020

Chères, chers,

Le délai d’inscription au week-end annoncé dans la précédente communication s’approchant à grands pas, nous vous invitons à remplir au plus vite le questionnaire ci-dessous (le délai reste fixé au 29 février 2020):

  1. Pensez-vous participer à ce week-end (OUI/NON) ?              ….
  2. Sur un jour ou deux (1/2) ?                                                            …
  3. Comme participant-e, animateur/trice ou organisateur/trice ?  ………………..
  4. Avez-vous un week-end de préférence en septembre ?            ……………….
  5. Avez-vous des idées sur quoi/comment/où ?                          ………………… 
  6. Dans le canton de Vaud ou ailleurs ?
  7. Avez-vous un sujet que vous souhaitez voir développer ?     ………………….

Pour rappel, plus aucune communication ne sera transmise à ce sujet désormais hormis aux personnes ayant répondu, positivement, à cette enquête.

Nous profitons de ce message pour vous transmettre certains éléments de réflexionS citoyenneS :

          – Un article en pièce jointe sur la micro-taxe.

          – Un texte philosophique majeur de Pascal sur le divertissement, en pièce jointe. Plus que jamais actuel !

          – Appel à la grève pour la justice climatique et sociale le 15 mai 2020

https://ssp-vpod.ch/news/2019/le-ssp-appelle-a-une-journee-dactions-et-de-greve-pour-la-justice-climatique-et-sociale-le-15-mai-2020

https://www.evenement.ch/articles/le-15-mai-2020-une-greve-pour-lavenir

          – Un article de Jean Ziegler à propos de camps de concentration pour migrant-e-s. C’est la honte !

https://www.illustre.ch/magazine/jean-ziegler-avons-recree-camps-concentration

– Mini-Retraite de pleine conscience les 7-8 mars 2020. Dans le cadre magique d’un ancien monastère Chartreux, rejoignez-nous pour 2 jours de pratique de pleine conscience perdu en pleine nature. Au programme: Pratique assise, en mouvement, partage du coeur et moment d’échange. Si le cœur vous en dit, voici le lien d’inscription: https://www.garudaling.net/reservations/ (dans la section: “Activité suivie (INSTITUT PLEINE PRESENCE)” c’est le week-end découverte). Les prix sont très raisonnables et c’est à 2h de Lausanne (plan) on peut s’arranger pour le co-voiturage. Vous pouvez arriver le 6 au soir ou le 7 au matin. Écrivez à arnaud@elihw.org si vous vous inscrivez ou si vous avez des questions.

Nos SalutationS citoyenneS,

_______________________________________________________________________________________________

Pour réagir à cette communication, laissez un commentaire ICI

Pour se désinscrire à la NewsletterS : répondez à ce courriel en écrivant : « Désabonne-moi »

Partager ce courriel à vos contacts pour plus d’impact ! Merci…

Pour recevoir la NewsletterS : utilisez ce formulaire 

Communication du 25.01.2020

Chères, chers,

En décembre, nous vous annoncions l’organisation d’un week-end à l’occasion du 10e anniversaire du réseau. Aujourd’hui, nous saisissons cette idée et prenons la température collective. En effet, avant d’organiser cet événement, il nous faut nous faire une idée de votre motivation, c’est-à-dire du nombre de participant-e-s potentiel-le-s. Pour ce faire, nous vous invitons à répondre à ce questionnaire et à nous renvoyer ce courriel avant le 29 février 2020 :

  1. Pensez-vous participer à ce week-end (OUI/NON) ?            
  2. Sur un jour ou deux (1/2) ?                                                           
  3. Comme participant-e, animateur/trice ou organisateur/trice ?  
  4. Avez-vous un week-end de préférence en septembre ?         
  5. Avez-vous des idées sur quoi/comment/où ?                       
  6. Dans le canton de Vaud ou ailleurs ?
  7. Avez-vous un sujet que vous souhaitez voir développer ?    

Plus aucune communication ne sera transmise à ce sujet hormis aux personnes ayant répondu, positivement, à cette enquête.

Pour rappel, l’idée est de nous rassembler et de partager les questionnements quant à, par exemple : mais, enfin, qu’est-ce que le capitalisme ?, de quoi souffrons-nous ?, de quoi avons-nous besoin pour être en harmonie avec la société ?, pourquoi pensons-nous qu’un changement est nécessaire ?, comment pourrions-nous améliorer notre communication et amener le changement ?, comment changer le monde, sans prendre le pouvoir, comment combiner cheminement spirituel et lutte politique, etc.  

Nous espérons, bien entendu, que des projets et des inspirations émergeront de ces échanges (tables rondes, conférences, atelier, travaux de groupe, jeux, vidéos, etc.). Nous concluons ce message avec cette citation de Bourdieu qui synthétise bien l’enjeu :

« La tâche la plus urgente me paraît être de trouver les moyens matériels, économiques, et surtout organisationnels, d’inciter tous les chercheurs compétents à unir leurs efforts à ceux des responsables militants pour discuter et élaborer collectivement un ensemble d’analyses et de propositions de progrès qui, aujourd’hui, n’existent qu’à l’état virtuel de pensées privées et isolées ou dans des publications marginales, des rapports confidentiels ou des revues ésotériques. […] Seule l’assemblée idéale de tous ceux, chercheurs ou militants, qui ont quelque chose à apporter à l’entreprise commune, pourra construire le formidable édifice collectif digne, pour une fois, du concept galvaudé de projet de société.” Contre-feux 2, 2000.

En vous remerciant pour votre intérêt et en espérant vous rencontrer à cette occasion…

Nos SalutationS citoyenneS,

Communication du 19.01.2020

Chères, chers,

Nous vous communiquons ici nos recommandations de vote aux objets du 9 février prochain :

1 – OUI à l’Initiative populaire «Davantage de logements abordables».

Cependant, ce « OUI » est – il faut le dire et le souligner – sans conviction dans le sens où cette initiative partage l’esprit du « développement durable » et, donc, de la sauvegarde du modèle socio-économique dominant. Le fait de diminuer les frais, d’augmenter les salaires ou d’attribuer des faveurs économiques aux classes moyennes et pauvres de la population ne sert qu’à maintenir la dominance des classes supérieures et de leur modèle socio-économique. C’est comme mettre du sucre dans du poison. On empêche ainsi la prise de conscience et la révolte.  

2 – OUI à l’Interdiction de la discrimination en raison de l’orientation sexuelle. Une société citoyenne assure une coexistence pacifique en favorisant et en créant un climat approprié. En d’autres termes, elle façonne un environnement qui permet l’épanouissement de l’empathie et du lien en offrant la possibilité à tous de contribuer ensemble et en continu aux règles de cohabitation.

– Signe le référendum contre les milliards pour les avions de combat : https://wecollect.ch/fr/campaign/avionsdecombat/

Atelier de dénormalisation du langage capitaliste, le samedi 8 février de 13:00 à 17:30, avec Malou l’accroqueuse de mots, réfléchir et déconstruire les formules dissonantes, re-positiver son langage en profondeur et en conscience.Maison du patrimoine industriel et des arts graphiques, 25 rue du Vuache, 1201 Genève.

Vidéo d’introduction à l’atelier : https://www.youtube.com/watch?v=_guFaiIy8K8

Nos SalutationS citoyenneS,

Voeux 2020

Chères, chers,

En ce jour du 31 décembre, nous vous faisons part ici de nos, désormais, traditionnels vœux de fin d’année.

Depuis l’ouverture du nouveau millénaire, il y a vingt ans, la fréquence des révoltes qui ont vu les forces de l’ordre confrontées à leurs financeurs s’est maintenue élevée. Je dis « financeurs » au lieu de citoyens, car il ne faudrait pas perdre d’esprit que nous finançons l’ordre qui nous matraque et nous sépare. Toute la question est ici de comprendre comment se fait-il que cet ordre reste légitime pour les policiers qui le défendent, les médias qui le propagent et pour les peuples qui le consomment ?!

En 2020, la réponse parait évidente, mais nécessite d’être réaffirmée : il y a une profonde collusion entre l’ennemi qu’on combat (c.-à-d. le monde des finances et sa logique du profit et de l’avoir) et l’ordre pour qui on travaille et qui nous représente (c.-à-d. l’État). Voilà un message à partager en 2020.

À la lumière jaune du néant, la mouche finit par s’assommer toute seule à force de fracasser son cerveau contre la transparence de la vitre… À vouloir sortir, à vouloir sortir…

Le 31.12.2019

Ces derniers temps, nous avons pas mal retravaillé le contenu des pages « spiritualité et religion » et « Qui sommes-nous ? » . N’hésitez pas à les

visiter et à nous partager votre avis :

N’oubliez pas également de donner une réponse concernant la communication du 28.12. Merci !

Avec nos SalutationS citoyenneS,

Communication du 28.12.2019

Chères, chers,

Avant de vous adresser nos traditionnels vœux de fin d’année, il nous faut attirer votre attention sur une date importante. En effet, en septembre 2020, le réseau conscienceS-citoyenneS aura dix ans d’existence ! Déjà ? Oui, ça passe vite !

Souhaitons-nous fêter cette occasion et nous rencontrer ?

En écrivant ce message, nous avons déjà un projet à vous faire part. Que penseriez-vous qu’on organise un week-end en septembre dans cet hôtel (www.chemin.ch) en dessus de Martigny (Valais, Suisse) ? L’idée pourrait être qu’on se retrouve un vendredi soir là-bas pour un souper canadien, nuit, puis deux jours de réflexions révolutionnaires et existentielles jusqu’au dimanche à 17h en pension complète végétarienne. Par « réflexions révolutionnaires », nous entendons des conférences, des tables rondes et des séances de méditation et de rencontres informelles.

Bien entendu, vous vous en doutez bien : le réseau n’a pas les moyens de vous offrir ce week-end ; par conséquent, les frais de pension seraient à votre charge (à moins qu’on ait, dans nos destinataires, un donateur inspiré).

Qu’en pensez-vous ? Est-ce que cela pourrait vous intéresser ? Si oui, à quel niveau ? Organisateur, conférencier ou participant ? Quel budget (nous aurions certainement un tarif de groupe) ?

Nous restons ouverts à des propositions ou des idées à ce propos et en espérant que cette proposition va vous réjouir et vous faire réagir, nous vous remercions pour votre attention et vous adressons :

Nos SalutationS citoyenneS,

Communication du 22.09.2019

Chères, chers,

Nous avons été informé ce matin d’une action « coup de poing » pour le climat. Cette action s’est déroulée sur le pont Bessière, à Lausanne, vendredi soir.

https://www.rts.ch/info/sciences-tech/environnement/10723790-les-activistes-d-extinction-rebellion-evacues-du-pont-bessieres-a-lausanne.html

Le réseau conscienceS-citoyenneS regrette de n’avoir pas su l’information et de n’avoir pas pu, par conséquent, relayée cette action importante à temps.

Nous remercions d’avance nos membres détenteurs de telles informations à nous informer au plus vite. Le réseau conscienceS-citoyenneS est, en effet, une plateforme de partageS. En effet, c’est une honte pour nous de savoir

que des gens ont été évacués, arrêtées, humiliés, dénoncés par les forces de l’ordre pour défendre nos idée alors que nous étions en train de siroter un sirop, tranquilles, à la maison ! Bref…

Pour prendre connaissance de l’importance de cette action, voir :

https://xrebellion.ch/fr

Le mardi 1er octobre de 19h à 22h, à Pôle Sud, Lausanne aura lieu un café décroissance sur le thème de l’accès aux logements.
http://decroissance.ch/?mailpoet_router&endpoint=view_in_browser&action=view&data=WzUsMCw0MTIsImIxNGYyNyIsNywwXQ  

Nos SalutationS citoyenneS,

Communication du 13.09.2019

Chères, chers,

Nous passons plus de la moitié de notre vie à travailler pour produire des richesses essentiellement captées par une minorité. La Suisse est l’un des pays où les salarié-e-s rapportent le plus à leur employeur-euse-s. Cette pression à la productivité et au rendement altère notre santé et notre qualité de vie.La réduction du temps de travail représente un pas important vers une société plus égalitaire et solidaire pour tout-e-s. C’est une mesure écologiste et féministe, puisqu’elle permettrait de préserver notre écosystème en produisant moins, ainsi que de mieux partager les tâches non-rémunérées telles que l’éducation, le soin aux proches ou le ménage et de réduire les temps-partiels involontaires souvent imposés aux femmes. Enfin, une réduction du temps de travail à 32 heures, combinée à un salaire minimum de 4500 francs par mois, à un salaire maximum, à six semaines de vacances annuelles et à une retraite à 60 ans pour tou-te-s, mettrait un terme au rythme de vie effréné auquel nous sommes soumis-e-s et permettrait de récupérer du temps pour vivre.

Bref, le réseau conscienceS-citoyenneS a le plaisir de vous inviter le jeudi 19 septembre de 19h à 22h à l’Espace Dickens (4 Rue Dickens) à Lausanne pour une conférence-débat sur ce thème. Cette soirée est organisée par le groupe SolidaritéS Vaud.

Mais ce n’est pas tout ! Le réseau conscienceS-citoyenneS vous invite également le mercredi 2 octobre à 20h30 à la Maison de Quartier sous-gare (av. E. Dapples 50) à Lausanne pour une discussion autour du thème « Re-faire le monde ». Cette soirée est organisée par le Groupe Vaudois de Philosophie.

Nos SalutationS citoyenneS,