ConscienceS-citoyenneS. Communication du 21.05.2019

Chères, chers,

Par cette communication, nous souhaitons condamner toutes formes de participation au capitalisme financier, c’est-à-dire : fonds de placement, actions, assurance vie, etc. Il est tout sauf banal que de donner cette orientation à son argent. N’oublions pas qu’il est bien plus qu’un simple avoir ! L’argent représente du pouvoir. Donner de l’argent au capitalisme financier, c’est affaiblir la société citoyenne et augmenter, par là, le pouvoir des multinationales et de la concurrence mondialisée. C’est se placer en dessus des grands patrons pour leur exiger encore plus de profit, encore plus d’exploitation sur la nature et sur les humains ! Il ne faut ensuite pas s’étonner de voir le cynisme, les burns out et le désespoir dans nous et autour de nous.

Bref, il faudrait des lignes et des lignes pour soulever tous les arguments éthiques qui s’opposent à ce type de participation. Pour cette raison, mais aussi pour ne pas être trop moralisateur, nous soulèverons ici que quelques arguments rationnels :  

  • Les dérèglements climatiques
  • La crise migratoire
  • La forte montée démographique
  • La diminution des matières premières et des ressources
  • L’augmentation des crises sociales et politiques
  • Les tensions commerciales internationales
  • Le nombre croissant d’universitaires au sein des populations
  • Le nombre croissant de personnes conscientes et, révolutionnairement, actives

n’augurent rien de bon pour l’avenir du capitalisme-total et sa rentabilité. Par ailleurs, écrivons-le : mettre de l’argent dans la bourse, c’est avoir du sang sur les mains, c’est épauler les loups de Wall Street dans leur assassinat collectif, c’est voler l’argent des travailleurs du monde !

S’il ne s’agit pas d’un acte naïf, il s’agit d’un crime que la conscience citoyenne ne peut tolérer.

Nos SalutationS citoyenneS,

_______________________________________________________________________________________________

Pour réagir à cette communication, laissez un commentaire ICIPour se désinscrire à la NewsletterS : répondez à ce courriel en écrivant : « Désabonne-moi »

Partager cette communication à vos contacts pour plus d’impact ! Merci…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *