Initiative pour les glaciers

La disparition de nos glaciers est un signal d’alarme! Si nous ne parvenons pas maintenant à arrêter le réchauffement climatique, nos moyens de subsistance subiront des dommages irréversibles. L’initiative pour les glaciers vise à mettre la Suisse sur le cap du climat. Les objectifs de l’Accord de Paris doivent être inscrits dans la Constitution : zéro émission de gaz à effet de serre d’ici à 2050 au plus tard.

Depuis la conférence de Paris en 2015, 196 pays ont signé ou se sont engagés à signer l’Accord de Paris qui vise à limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré. Pour y parvenir, les émissions de gaz à effet de serre doivent être ramenées à zéro d’ici à 2050. La Suisse s’y est également engagée. Pourtant, la politique climatique actuelle est encore trop éloignée de ce qui doit être fait pour ne pas dépasser 1.5 degrés de réchauffement.

Avec l’initiative pour les glaciers, nous exigeons zéro émission d’ici à 2050 au plus tard. En tant qu’association de citoyennes et citoyens engagé.e.s, nous avons besoin d’aide et de soutien. Dès que 20’000 personnes se seront inscrites, nous débuterons la récolte de signatures.

Nous vous remercions d’avance pour votre engagement !


Initiative populaire fédérale pour un climat sain (initiative pour les glaciers)

La constitution fédérale est complétée comme il suit :

Art. 74a (Politique climatique)

Al. 1 La Confédération et les cantons s’engagent dans le cadre de leurs compétences en Suisse et dans les relations internationales à limiter les risques et les effets du changement climatique.

Al. 2 Pour autant que des émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine continuent d’avoir lieu en Suisse, leur effet sur le climat doit être durablement neutralisé par des puits de gaz à effet de serre sûrs au plus tard à partir de 2050.

Al. 3 Plus aucun carburant ni combustible fossile ne sera mis en circulation en Suisse à partir de 2050. Des exceptions sont admissibles pour des applications pour lesquelles il n’existe pas de substitution technique et pour autant que des puits sûrs en Suisse retirent durablement la quantité correspondante de CO2 de l’atmosphère.

Al. 4 La politique climatique est orientée vers un renforcement de l’économie et acceptable du point de vue social. Elle utilise notamment des instruments de promotion de l’innovation et de la technologie.

Dispositions transitoires

Al. 1 La Confédération édicte une législation d’application de l’Art. 74a dans un délai de cinq ans au maximum après son adoption par le peuple et les cantons.

Al. 2 La loi détermine une trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050 et cite des objectifs intermédiaires qui conduisent au moins à une réduction domestique linéaire. Elle règle aussi les instruments nécessaires au respect de la trajectoire de réduction.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *